20 questions à Ben et Jarrod

1- Comment décririez-vous votre humour pour ceux qui ne vous connaissent pas ?
Ben : Jarrod et moi faisons de l’humour sous forme de personnages, parfois avec sketches, et cela avec un brin d’absurdité.
Jarrod : Nous sommes les spécialistes des personnages. C’est de l’humour à personnages. Absurde, mais accessible pour tous. Nos parents peuvent comprendre, pis mon cousin de 11 ans aussi.
 
 
2- Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Ben : Nous nous sommes rencontrés en faisant des spectacles dans les bars.
Jarrod : Nous étions les 2 seuls de la relève à faire de l’humour à personnages, et quelqu’un nous avait dit : « Pourquoi vous faites pas des shows ensemble?» C’est là qu’on a allumé !
 
 
3- Vous avez remporté 2 prix au Festival Juste pour rire de 2005, soit le Prix du jury et le Prix du public. Est-ce que cela vous a apporté plus de pression pour la suite de votre carrière ?
Ben : Non, pas vraiment, mais nous avons cependant créé une attente pour nos prochains numéros.
Jarrod : Pas besoin d’un prix pour avoir de la pression. Nous avons déjà en masse de pression : Le public est de plus en plus difficile, car il consomme énormément d’humour, donc nous avons assez de la pression de bien performer pour les satisfaire.
 
 
4- Vous avez participé à un Gala Juste pour rire pour la télévision cet été. Comment avez-vous trouvé votre expérience ?
Ben : Très enrichissante, c’était notre rêve. Nous avons maintenant franchi un nouveau pas vers les ligues majeures.
Jarrod : Très bien, je vous dis seulement très bien, car je ne dois pas encore réaliser l’ampleur de ce spectacle. Ah oui, c’est vrai ! J’ai failli vomir 3 fois avant d’entrer sur scène.
 
 
5- De tous les sketches que vous présentez dans votre spectacle Problème d’identité, duquel êtes-vous le plus fier ?
Jarrod : Les coachs de hockey et les mimes.
Ben : Les coachs de hockey, parce que la violence dans ce sport est un sujet qui nous tient à cœur.
 
 
6- Où trouvez-vous votre inspiration pour écrire vos numéros, inventer vos personnages?
Ben : Dans l’actualité, les gens qui nous entourent, les costumes loufoques.
Jarrod : De mon côté, simplement dans ma tête et en regardant sur le trottoir.
 
 
7- Vous avez tous deux fait l’École Nationale de l’Humour. Croyez-vous que c’est un passage obligé pour toute personne qui veut percer en humour ?
Ben : Non, mais en finissant l’école, nous sommes beaucoup plus solides au niveau des textes et de la performance scénique. De plus, nous avons beaucoup plus de chance d’être remarqués par le milieu professionnel.
Jarrod : Selon moi, ça fait une différence en début de carrière. Ça paraît, simplement en regardant la structure des gags et du numéro en général d’un humoriste de l’école, par rapport à celui qui ne l’a pas fait. Par contre, il y a de très bons humoristes qui n’ont pas fait l’école. En fait, pour ma part, je crois que oui.
 
 
8- Avez-vous des influences, des modèles en humour ?
Jarrod : Non, pas vraiment. Nous essayons le plus possible de ne pas nous faire influencer.
Ben : Oui, Andy Kaufman.
 
 
9- Aimeriez-vous travailler avec quelqu’un en particulier ?
Ben : Danielle Fichaud.
Jarrod : Oui. Nous ne pouvons en parler, c’est en négociation.
 
 
10- Quel numéro d'un autre humoriste auriez-vous aimé inventer, écrire ou interpréter ?
Ben : Guylaine, de Dany Drouin.
Jarrod : Mario Rock, de Mario Bélanger.
 
 
11- Un art, autre que l’humour, que vous aimeriez exploiter un jour ?
Jarrod : La mise en scène.
Ben : Peut-être le théâtre, pour avoir l’opportunité de jouer dans diverses émissions de télévision.
 
 
12- Quel est votre humoriste « coup de cœur » du moment ?
Ben : Jean-François Mercier, pour son humour cru et ses sujets d’actualité.
Jarrod : Les textes de Jean- François Mercier.
 
 
13- Êtes-vous superstitieux ?
Ben : Oui, beaucoup. J’ai souvent tendance à faire les mêmes choses avant un spectacle, par exemple : garder les mêmes bas, faire les mêmes routines d’échauffement, un signe de croix, etc.…
Jarrod : Oui, j’écoute une scène de Rocky 4 avant chaque show. Celle où il parle à sa femme avant d’aller en Russie. Je capote !
 
 
14- On dit souvent qu’un duo, c’est comme un vieux couple; on finit par se connaître parfaitement. Avouez-nous une manie de votre partenaire de travail…
Jarrod : Il vient les yeux pleins d’eau avant d’embarquer sur scène.
Ben : Il se ronge les ongles et il peut me demander 50 fois si tout est bien placé pour le show.
 
 
15- Quelque chose d’anodin, mais qui vous fais rire ?
Ben : Quelqu’un qui tombe.
Jarrod : Lorsque quelqu’un tombe d’une manière quelconque.
 
 
16- Avez-vous un côté quétaine ?
Ben : Je garde souvent des bas dans mes gougounes, et je chante sous la douche.
Jarrod : Je fais souvent des jokes de « mononcle » lorsque je parle aux serveuses de restaurant.
 
 
17- Quel sont vos talents inutiles ?
Ben : Le aki, la magie, je danse aussi le baladi.
Jarrod : Je cueille les bleuets à une vitesse incroyable.
 
 
18- Une chose que vous aimeriez avoir accompli d’ici 10 ans ?
Jarrod : Une émission de télé. 
Ben : J’aimerais vivre complètement de mon métier.
 
 
19- La job d’étudiants la plus désagréable que vous ayez eux ?
Jarrod : Antiquaire. 
Ben : Shipping chez Brault & Martineau : je vidais des camions avec un diable. Cela a duré une demi-journée.
 
 
20- Commentaires ??? Mot de la fin ???
Ben : Merci et au revoir !
Jarrod : Merci de prendre du temps avec nous. Nous vous invitons sur notre site internet : www.benetjarrod.com. Bonne journée !