Comédien et humoriste. Il quitte l'école très jeune et devient messager à Radio-Canada avant de suivre des cours privés d'art dramatique auprès de Paul Buissonneau. Yvon Deschamps joue ses premiers rôles au Théâtre universitaire canadien avec Paul Hébert, en 1958-1959. En 1959, il apparaît pour la première fois à la télévision, au réseau de Radio-Canada. La même année, Buissonneau l'engage comme acteur à la Roulotte. Il joue à La Poudrière et à L'Égrégore en 1960 et, dès 1961, il participe aux concerts de Claude Léveillé. En 1963, Buissonneau l'engage comme assistant et, en 1964, avec Claude Léveillé et Jean-Louis Millette, ils fondent le Théâtre de Quat'sous.

Yvon Deschamps participe à sa première revue en 1963 et à son premier film, Délivrez-nous du mal, en 1964. Toutefois, il est surtout connu pour ses monologues satiriques à saveur politique, qu'il présente dès 1967 dans les restaurants et les clubs, notamment la Boîte à Clémence. Il se fait surtout connaître du public, avec Louise Forestier et Robert Charlebois, en participant à la revue L'Osstidcho. Par la suite, Deschamps devient de plus en plus célèbre grâce à ses monologues, qu'il présente dans des salles bondées tous les soirs de la semaine. Au cours de sa carrière, il reçoit de nombreux prix, dont celui de la Personnalité artistique de l'année, décerné par La Presse, en 1994, et un Félix de l'ADISQ en 1999. Yvon est aussi connu pour son engagement envers sa communauté, notamment pour sa contribution financière au Chaînon, un centre d'hébergement pour femmes en difficulté situé à Montréal. En1996, il acquiert le Manoir Rouville-Campbell, où il aménage une salle de spectacle.

Auteur: ANDRÉ G. BOURASSA