Comédien talentueux adoré par le public québécois, Serge Thériault est devenu presque indissociable de son invraisemblable personnage de Môman tiré de La Petite Vie.

Autodidacte, Serge Thériault fait ses débuts très jeune en présentant ses numéros de mime et d’imitations dans les boîtes à chansons. En 1976, il joint les rangs du trio humoristique Paul et Paul et fonde en 1983, avec Claude Meunier, la célèbre association Ding et Dong, qui a fait rire le Québec en entier grâce à ses spectacles réinventant l’absurde et grâce aussi au rocambolesque Ding et Dong, le film (1990).

Côté télévision, Serge Thériault participe à titre de comédien ou de scénariste à plusieurs émissions pour enfants, dont Minute Moumoute (1973-1976) et La Fricassée (1974-1975). Incarnant Bernie Lacasse dans la série Jamais deux sans toi (1977 et 1996), Georges dans l’adaptation télévisée de la pièce Les Voisins (1987), Guy Boisvert dans Omertà, Serge Thériault a été de la distribution des productions qui ont marqué l’imaginaire québécois.

Au cinéma, où il a souvent eu de trop petits rôles, on a pu admirer son registre dramatique et comique dans plusieurs films, notamment La Maudite Galette (1972), Gina (1975), Cordélia (1980), Voyage de nuit (1981), Objet (Prix Gémeaux en 1986), Rafales (1990) et Le Sphinx (1995). Reprenant sa collaboration avec Louis Saïa, il a fait partie de l’aventure des films Les Boys I, II et III qui ont récolté un immense succès au box office. En 2002, il a tourné dans le long métrage Vendus réalisé par Éric Tessier.

Enfin, Louis Bélanger lui a offert un rôle à la mesure de son talent dans son second long métrage, Gaz Bar blues, qui a notamment été présenté comme film d’ouverture du Festival des Films du Monde 2003: le personnage de Monsieur Brochu, dit le Boss, propriétaire du Gaz bar Champlain, autour duquel gravite une faune singulière.

Source: Réseau Canoë