Pierre Prince, ou l'idole d'une génération... d'humoristes. Père de deux ados, ayant lui-même une attitude d'ado, Pierre Prince est à la fois jeune et vieux, drôle et sérieux, pertinent et niaiseux (dans le bon sens du terme). Son travail actif d'humoriste dans les cabarets et sa collaboration constante à l'École Nationale de l’Humour ont fait de lui une référence pour toute la génération des nouveaux humoristes... dont il fait maintenant partie. Sa maturité, et sa bouille sympathique et inoffensive, en font un comique redoutable.

Remarqué dès ses débuts

Né le 18 septembre 1960 à Saint-Jean-sur-Richelieu, Pierre Prince est diplômé de l’École Nationale de l’Humour en 1993 et participe, pour la première fois, au Festival Juste pour rire, dont il devient rapidement un habitué. Dès 1996, la critique voit en lui une étoile montante. On souligne la qualité de ses textes, son sens du rythme et le formidable pouvoir qu’il exerce sur les foules. À partir de 1999, Pierre Prince présente au Québec, puis en Suisse, le spectacle Tout le monde a un show, pourquoi pas moi !, où il gagne le trophée Perrier au Festival du rire de Montreux. Il multiplie également les collaborations à la télévision, s’illustre en tant qu’animateur dans maints événements, en plus de voir ses talents de scripteur reconnus, et maintes fois sollicités par d’autres humoristes.

Le regard unique de Prince

Pierre Prince démontre un goût prononcé pour les observations biaisées et subtiles sur notre monde et son quotidien. Il y puise sa principale source d’inspiration comique pour un humour intelligent, mordant et souvent dénonciateur de la bêtise humaine. Comme le mentionnait la presse suisse : « Le québécois Pierre Prince fait des travers de l’humain son fonds de commerce. Et ça marche! »

Vers 2004…

L’automne 2004 fut plein de promesses (et de premières !) pour Pierre Prince ! En effet, il a lancé son tout premier one-man-show à Montréal, au Gesù, puis à Québec, à la Salle Albert-Rousseau. Non seulement en action sur scène, mais à l’écran, Pierre Prince a collaboré au Mike Ward Show, animé bien sûr par Mike Ward, et diffusée sur les ondes de Musique Plus. Aussi, il a coécrit et coanimé, en compagnie de Mathieu Gratton, le Gala Pour ou contre, dans le cadre du Festival Grand rire Bleue, qui fut présenté sur les écrans de TQS et de Super Écran.


Source : Agence Spectra Scène