Un regard moqueur mais lucide, un sourire narquois qui provoque, et une belle naïveté qui ne supporte pas la censure, voilà l'original Peter MacLeod, l'humoriste qui n'a pas la langue dans sa poche!

Peter est né à Lac Drolet, en Beauce, le 17 avril 1969. En 1991, il participe aux auditions nationales Juste pour rire.

Déjà, les engagements affluent : conférences, congrès, animation de galas, premières parties de spectacles. En 1992, à l'âge de 23 ans, Peter prend le rire au sérieux, et s'inscrit à l'École Nationale de l'Humour. En 1993, il est de la tournée des finissants de l'École et participe au Festival Juste pour rire. Par la suite, fort de son apprentissage, appuyé par son talent naturel et son charisme, tout se bouscule. Il est invité à différentes émissions de télévision et devient l’un des favoris aux Jeudis Stand up du Café Campus et du Bourbon à Mont-Rolland, où il se produit très fréquemment.

Mais c'est au Festival Juste pour rire, été 1995, que le grand public le découvre! Pour la presse, le public et le milieu artistique, c'est le coup de cœur: on le consacre Révélation masculine du Festival. Dorénavant, à chaque année, Peter participe au prestigieux gala du Festival Juste pour rire, où il reçoit des ovations à chacune de ses performances. À l'hiver 1995, il est choisi pour faire la première partie de la tournée Chaud 95 de Roch Voisine. Un peu partout, on découvre avec surprise cet humoriste qui brise joyeusement les conventions. Il consacre l'année 1996 à la préparation de son premier one-man-show Le Monde selon MacLeod. Depuis sa première représentation, en janvier 1997, plus de 200 000 spectateurs l’ont applaudi. En 1997, il se mérite, avec François Léveillée, Gilles Cormier, Louis-Philippe Rivard et Lise Dion, le Félix de Scripteur de l'année, pour le premier one-man-show de Lise Dion.

Peter fait également partie des humoristes qui innovent, avec le concept « Parcourez le Québec en humour ». À l’été 1999, il présente son spectacle à Gatineau, et l'été suivant, on le retrouve à Sherbrooke. Depuis août 1999, il animait avec Josée Boudreault l’émission La Belle et MacLeod, diffusée sur l’heure du midi à l’antenne d’Énergie 94.3, émission qui a connu une immense popularité.

En octobre 2000, Peter présente son deuxième spectacle MacLeod 2 : Libéré sur parole. Avant même la première montréalaise, il vend plus de 35 000 billets, et les critiques sont élogieuses. Il se retrouve en nomination dans la catégorie Spectacle d’humour le plus populaire au gala Les Olivier, édition 2003 et reçoit de l’ADISQ le Billet double platine, certifiant la vente de plus de 200 000 billets pour ce spectacle.

Puis, en juillet 2004, Peter anime avec Patrick Huard deux galas Juste pour rire, qui récoltent un énorme succès. En novembre 2005, il lance son DVD et termine sa tournée de spectacles en décembre, après avoir donné plus de 450 représentations et vendu plus de 275 000 billets. Tout un exploit!

Depuis le 7 mars 2005, Peter est à la barre de la nouvelle émission Midi MacLeod, du lundi au vendredi, de 11h30 à 13h, à l’antenne de CKOI 96.9.

Source : Octant