Mike Ward a gradué de l'école nationale de l'humour en 1995. C'est en 1999 alors qu'il est en nomination pour la révélation de l'année au gala des olivier, qu'il monte sur scène chercher un trophée qu'il n'a pas gagné. Il n'avait parlé à personne de ce petit numéro qui lui a valut de faire parler énormément de lui dans les médias.

Avant de connaître le succès qu'on lui connait aujourd'hui, Mike a fait beaucoup de bars et de cabarets et surtout, il a écrit pour d'autres humoristes tels que Les Grandes Gueules, Peter Macleod, Maxim Martin, Les mecs comiques Anthony Kavanagh etc. Il a aussi participé à plusieurs émissions de télévision. On a put le voir à plusieurs reprises à Piment Fort et Black out entres autres.

Mike a fait parti de l'émission besoin d'amour diffusé à TQS et a fait parti de la distribution du canal des nouvelles modifiées. (CNM) Émission qui a vu naître les personnages de Henri et de Chabot. La carrière de Mike par contre prend son véritable envol en 2002 en gagnant les trophées de révélation du festival juste pour rire et révélation du festival du grand rire bleue. Il participe aussi à la tournée juste pour rire en compagnie de crampe en masse, Dominic Paquet et Julie Caron et il co-anime l'émission Testostérone diffusé à TQS avec François Massicotte, J-Michel Dufaux et Marc Boilard durant deux années.

Son premier vrai one man show sort en 2004 et porte le nom de d'Haïssable. Un nom qui convient très à cet humoriste qui n'a pas peur de dire ce qu'il pense sans aucuns détours. Son spectacle a reçu d'excellentes critiques de la part des médias. Il a récolté 5 nominations au gala des olivier 2005 et il a remporté un olivier soit celui de la performance scénique de l'année.

Durant la dernière année en plus de le voir sur les planches, on a put voir Mike dans 2 émissions sur les ondes de musique plus. Soit le Mike Ward show qui traite de thèmes liés à l'amour et qui a énormément de succès. Et le gros show qui nous a fait apprécier les personnages de Poudy (Martin Perizzolo) et Chabot et qui nous a fait renouer avec le rock des années 80.

Auteur: Jessika Fortin

Crédit Photo: Juste pour Rire