Finissant de l’école Nationale de l’Humour en 2001, Guy roule sa bosse un peu partout au Québec. Immédiatement après la tournée de l’école de l’été 2001, avec l’École Nationale de l’Humour, Guy est demandé pour une autres tournée, Après l’École, à l’automne 2001. Une autre tournée a également eu besoin des service de Guy, à titre de remplaçant, la tournée Juste pour rire 2002. En 2003, Guy se retrouve finaliste au Festival d’Humour de Val d’Or devant une foule de 5000 personnes qu’il fait crouler de rire. À peine sorti de l’école, et déjà Guy se produit dans les plus belles salles du Québec. Que ce soit pour un corporatif, un bar, une salle ou un festival, Guy saura s’adapter, peu importe la situation.

Guy n’a pas seulement du talent sur scène. En 2002, il se dirige vers la radio, et il passe 2 mois à CKMF sur le show du matin, comme scripteur. Mature de son expérience à CKMF, il décide de passer devant le micro à CKOI dans le show du vendredi soir, Full Métal Boilard.

Les talents de scripteur de Guy Bernier se sont fait remarquer très rapidement ; seulement 3 ans après sa sortie de l’école, et déjà, il a écrit pour Mike Ward, François Morency, Patrick Groulx, Cathy Gauthier, Dominic Paquet, François Massicotte et Les Justiciers Masqués.

Son talent est non seulement reconnu par les gens de l’humour, mais aussi par l’industrie musicale. À l’été 2004, Guy se produit sur la tournée Boom Box, en première partie de Boom Desjardins, Dany Bédar et Richard Pelland.

Guy Bernier poursuit son ascension à la télé. Vous l’avez vu dans Le Mike Ward Show (Musique Plus), Humoriste à Table (SRC) et Merci! Bonsoir (TVA). Et bientôt à Super Écran, au Grand rire de Québec. Guy Bernier : un nom qui est synonyme de polyvalence et de talent. À suivre….

Source:
Les Productions Dragon