Né en 1979 à Montréal, Frédéric Chabot-Lévesque découvrit en 3e année du primaire qu'il faisait rire bien malgré lui lorsque, durant un cours, il demanda au professeur si, quand deux chenilles tombent amoureuse l'une de l'autre, elles ont des papillons dans l'estomac. Au départ, c'était pas une joke de sa part, seulement une question stupide qu'il n’aurait jamais dû poser, mais la classe se mit tellement à rire qu'il fit comme si c'était voulu...La honte!

Par la suite, il mit près de 15 ans avant de refaire surface et faire rire à nouveau. Voyant un concours à l'émission Le Groulx Luxe où les participants devaient écrire un scénario de sketch, il fut choisi et participa à l'émission spéciale Le Groulx Luxe Spécial Bois, avec Mike Ward, Louis-José Houde, Les Denis Drolet et, bien entendu, Patrick Groulx. Le concept de son sketch fut retravaillé avec Patrick Groulx et deux autres gagnants du concours, pour finalement donner le résultat que, durant l'émission, on le voyait passer pour un "fan fini" qui ne demande que sa minute de gloire... Chose imprévue : il fut également réveillé dans son sommeil par une chainsaw... et Patrick Groulx se fit un plaisir de dire au Québec entier à quel point Frédéric avait peur des mulots... La honte, encore une fois!

Marchant sur son orgueil, 6 mois plus tard, Frédéric monta sur scène lors d'un concours au bar Chez Mado, sur la rue Ste-Catherine. Malgré qu'il ne se soit pas qualifié pour la finale, Frédéric eut la piqûre pour la scène. Il s'inscrivit aux cours du soir de l'ÉNH, en admirant plusieurs humoristes avec lesquels il a déjà joué, tels que : François Dupuis, Alexandre Roy, Mike Beaudouin, Manu Ste-Croix, Étienne Dano, Mario Bélanger, Jean-François Moquin... Il continue son bonhomme de chemin depuis ce temps-là en roulant sa bosse dans quelques bars ici et là au Québec.

Comme tout le monde oeuvrant dans le monde de l'humour, il admire le style scénique de plusieurs humoristes déjà établis, comme Martin Matte, Dominic Paquet, Philippe Bond, Stéphane Poirier, Jean-Claude Van Damne et Cathy Gauthier. Son plus grand rêve est donc d’avoir la chance de travailler avec eux!

Entre temps, il peut toujours se remémorer le sommet scénique de sa carrière jusqu'a présent, qui fut probablement le Chabot Show. Un spectacle qu'il mit en œuvre devant plus de 350 personnes en septembre 2005, en compagnie de Jonathan Roberge et Alexandre Roy. Plusieurs dizaines de shows plus tard, Frédéric est toujours aussi affamé de scène, et toujours prêt à se donner en spectacle, que ce soit à Montréal, Granby, son sous-sol, ou ailleurs au monde.

Fan d'humour d'abord et avant tout, ce sympathique humoriste gagne à être connu... En tout cas, c'est ce qu'il dit!

Source: Frédéric Chabot... Merci