Ceux qui assistent pour la première fois à un spectacle de Franky sont habituellement frappés par un malaise... Malaise, parce que Franky est avant tout une créature étrange dans le milieu de l'humour québécois, le public n'étant pas habitué à ce genre de présence sur scène, et c'est tant mieux.

Son plus proche parent pourrait être l'humoriste américain Stephen Wright, pas de grandes envolées, pas de phrases commençant par : « Y’en arrive-tu des affaires ! », que des récits percutants qui sont un mélange d’absurde et de vérités qui font drôlement mal.

Après avoir vu Franky sur scène, on se dit finalement qu’il y a de la place en masse pour un autre humoriste au Québec. Bon malaise…

Source : Juste pour rire