Il débute sa carrière en tant qu’auteur-compositeur et interprète. Il acquiert ainsi une solide expérience de la scène, qui l’amène à parcourir la francophonie.

L’esprit candide de son style le fait bifurquer vers l’écriture de monologues humoristiques au début des années 90. Durant cette période, il présente plus de 500 spectacles, écrit une trentaine de textes et donne naissance à des personnages à l’humour pamphlétaire, dont l’illustre et « profond » Bob Cashflow.

La critique a reconnu en lui un grand talent d'humoriste, mais également une remarquable étoffe de comédien. En 1996, dans le film Pouding Chômeur, de Gilles Carle, il campe avec brio l'un des personnages principaux.

En 1997, François gagne un Félix au Gala de l’ADISQ, à titre de Scripteur e l’année, avec Lise Dion, Peter MacLeod, Gilles Cormier et Louis-Philippe Rivard, pour le premier spectacle de Lise Dion. Pour ce spectacle, il se mérite également une mise en nomination à titre de Metteur en scène de l'année. En 2002, il répète le scénario : un autre Félix à titre de Scripteur de l’année, de concert avec François Massicotte et Lise Dion, pour le nouveau spectacle Lise Dion en tournée! Il remporte également un Olivier dans la catégorie Auteur de l’année avec Sylvain Larocque, pour le spectacle de ce dernier intitulé Sylvain Larocque, tueur à gags.

Par la suite, on lui confie la conception et la mise en scène des deux premiers galas Les Olivier en 1999 et 2000. Depuis 2001, les organisateurs du festival Le grand rire Bleue de Québec lui demandent d’assurer la conception et la mise en scène de leurs galas télévisés.

Source: Productions Grand Rire
Crédit Photo: Juste pour Rire