Charismatique, articulé, observateur, énergique, audacieux, danseur à ses heures et, surtout, très drôle, l’humoriste Benoit Lefebvre ne laisse personne indifférent !

À l’aise, autant en stand-up que dans la peau d’un personnage, Benoit surprend par son humour à la fois candide et brutal. En illustrant ses propos d’exemples concrets et communs, Benoit réussit à amener le spectateur vers un monde bien à lui. Il nous dévoile un humour à la fois recherché et accessible.

Plusieurs spécialistes du milieu de l’humour disent de lui qu’il est promis à un brillant avenir… Embarquez avec lui dans la grande ascension !

Sa vie, son parcours

Né un certain 14 février 1983, Benoit est destiné à répandre l’amour et la bonne nouvelle. Jusqu’à l’âge de 15 ans, Benoit déménage fréquemment, d’un quartier à l’autre de Montréal, puis à la campagne. De retour dans la métropole, c’est dans le quartier Villeray qu’il deviendra un homme... si on peut le désigner ainsi!

Benoit change souvent d’école (il fréquente même une école anglophone pendant trois ans); il développe ainsi une capacité à se faire des amis facilement et à encaisser les coups comme un champion !

Il quitte le cégep en 2003 alors qu’il est accepté à l’École Nationale de l’Humour, dont il ressort triomphant, en 2005, avec un beau AEC (Attestation d’Études Collégiales). « C’est comme un DEC Le Choix du Président. »

Sa vie, son humour

Très jeune, l’intérêt pour l’humour lui vient tout naturellement. Il se plaît à lire toutes les cartes d’anniversaire humoristiques à la pharmacie, pendant que sa mère fait les emplettes. Il dévore tous ces petits bijoux de comédie en se demandant pourquoi tout le monde ne fait pas la même chose ? « C’est drôle et c’est gratuit ! »

À 16 ans, sa mère lui fait part d’un concours d’humoristes amateurs dans un bar du boulevard Saint-Laurent. Benoit saute sur l’occasion et y participe. Résultat : sur 10 minutes de performance, très peu de rires, mais suffisamment pour lui donner la fameuse piqûre. C’est décidé : Il sera humoriste !

En 2005, diplôme de d’École Nationale de l’Humour en main, surfant sur un vif succès lors de la tournée des finissants, Benoit est invité à toutes les soirées d’humour du Québec. Il y présente son fameux numéro sur l’évolution des danses selon la mentalité des gens de chaque époque. Voilà enfin une occasion de mettre à profit ses cours de ballet jazz du primaire ! Il présentera ce même numéro sur les planches du Grand Rire de Québec, à l’été 2006, où son humour et ses pas de danse lui vaudront sa première ovation télévisée !  

Depuis cet aboutissement mémorable, Benoit multiplie les performances et les animations dans différents événements et bars du Québec. Il expérimente et développe son écriture vers de nouveaux horizons. Il apprend notamment à combiner son énergie ludique et fantaisiste à des thèmes inhabituels, tels que la pression, le temps, la pitié et la fausse humilité. Un univers particulier qui ne manque pas de faire rire tous et chacun!

En septembre 2007, Benjamin Phaneuf découvre avec plaisir le jeune prodige lors d’une soirée d’humour à Sherbrooke. Cette rencontre marquera le début d’une belle association de gérance et de spectacles avec le Groupe Phaneuf, une entreprise notamment reconnue pour ses succès dans le monde de l’humour ; ça roule pour Benoit !

Dès 2008, Benoit deviendra l’heureux élu pour animer les soirées Les Mardis de l’humour au Pub St-Ciboire, sur la rue Saint-Denis à Montréal. Il poursuivra sa tournée des bars tout en écrivant son éventuel premier show… À surveiller !

Source: Phaneuf