Les Denis Drolet sont deux jolis jeunes hommes issus du milieu palpitant de Saint-Jérôme, dans les Laurentides. C’est par le biais de l'apprentissage scolaire que l’amitié se développe entre ces deux écervelés.

Inspirés par le génie créatif des Ionesco, Plume Latraverse, Claude Gauvreau, Beckett et quelques-uns des meilleurs humoristes québécois (RBO, Meunier et Labrèche), nos deux compères décident de créer le duo absurde Les Denis Drolet.

Ils foulent les planches pour la première fois lors de la finale de Cégeps en spectacle 1999 (pendant la délibération des juges). Les réactions ne tardent pas à fuser… Sans le savoir, ce sympathique duo allait ouvrir une brèche qui le conduirait tout droit dans la mystérieuse dimension de l’absurde!

Une formation à la réputée École Nationale de l’Humour leur donne l’expérience de la scène, le stage de l’École comprenant une tournée de trente spectacles à travers le Québec, et la chance de pousser encore plus loin le processus de création tordu qui les caractérise si bien. Partageant un amour inconditionnel de la musique et des mots, Les Denis Drolet offrent une prose inqualifiable sur des mélodies pour le moins surprenantes.

À l’été 2000, ils reçoivent le prix de La Relève Juste pour rire. Ils participent également au spectacle de L’École de l’Humour, dans le cadre du Festival Juste pour rire :

À l’été 2001, ils créent (en collaboration avec Jean-Thomas Jobin) une véritable commotion dans le milieu de l’humour en présentant « Le Show Absurde » au Studio, lors de la 19e édition du Festival Juste pour rire.

Ce spectacle fut classé par le quotidien La Presse comme l’un des cinq meilleurs spectacles d’humour de l’année 2001. Le duo réitère l’expérience avec plaisir lors de l’édition 2002 du festival avec Le Show Absurde 2.

À l’automne 2001, on peut entendre Les Denis Drolet tous les vendredis matins sur les ondes de CKOI à l’émission Y’é trop d’bonne heure. Ils font également partie des chroniqueurs de l’émission Fun noir.

Le 31 août dernier, lors du concert événement de l’été, Les Denis Drolet sont invités, avec Plume Latraverse, par Les Cowboys Fringants et offrent un mémorable tour de chant sur la scène du Stade Du Maurier du Parc Jarry devant 8 000 spectateurs en liesse!

Leur premier album éponyme est lancé le 30 septembre 2002, sur la toute nouvelle étiquette des Productions Jacques K. Primeau : JKP Musique. Les Denis Drolet, l’album, est co-produit par Guy A. Lepage et Jacques K. Primeau et réalisé par Gaëtan Essiambre (à qui l’on doit la musique d'Un gars une fille). La chanson Fantastique, le 1er extrait, tourne alors abondamment sur les ondes de CKOI, et se maintient au Top 10 de la station pendant plusieurs semaines.

À l’hiver 2002, Les Denis Drolet montent sur la scène du Cabaret Music-Hall cinq soirs pour y présenter Le Joyeux Noël brun des Denis Drolet : nouveaux numéros, chansons absurdes, cantiques de Noël, invités surprise dont Jim Corcoran, Dumas, des membres des Cowboys fringants et Les Chick’n swell. Un succès sur toute la ligne, certains soirs affichant même complet ! Ce spectacle se retrouve en lice pour le Félix du Spectacle de l’année – Humour au Gala de l’ADISQ 2002.

Hiver 2003 : on retrouve Les Denis Drolet en nomination pour le convoité prix Olivier de la Révélation de l’année.

Chaudement applaudis en 2003 lors de leur passage au Festival du rire de Cavaillon en France et lors des FrancoFolies de Montréal, Les Denis Drolet font un tabac sur la scène du Club Soda lors de leur rentrée montréalaise en octobre.

Autre nomination pour Les Denis Drolet, leur désopilant et très instructif site Internet, sis au www.lesdenisdrolet.com, figure parmi les cinq finalistes dans la catégorie Site web auto-promotionnel culturel de l’année du notoire concours Grafika et rafle le Félix 2003 dans la catégorie Site Internet de l’année.


Chroniqueurs réguliers et appréciés à l’émission Fun Noir à TQS, on peut apprécier leurs talents de comédiens pour la toute première fois au grand écran dans Camping Sauvage, le long métrage tant attendu de Guy A. Lepage.

Mars 2004 : Les Denis Drolet raflent l’Olivier du Numéro d’humour de l’année pour l’anthologie Parler en même temps!

À la barre d’une toute nouvelle émission intitulée Les Pourris…de talent!, diffusée tout l’automne sur les ondes de Musique Plus, Les Denis Drolet raflent le Félix du « Spectacle de l’année - Humour» au dernier Gala de l’ADISQ.

Source : Agence Spectra Scène

 


Sébastien Dubé et Vincent Léonard