Originaire de Sherbrooke, où elle voit le jour le 23 novembre 1933, elle vit auprès d'un père poète, Alfred Desrochers, de qui elle s'inspire dans ses écrits.

Ses débuts de comédienne à la télévision, en 1958, coïncident avec les débuts de la série pour enfants La boîte à surprises, où elle joue divers rôles. En 1959, elle fonde la troupe de chansonniers Les Bozos et ouvre plusieurs boîtes à chansons, dont Le Patriote à Clémence. Elle y présente ses monologues et ses chansons, empreints d'humour et de nostalgie.

Elle produit quelques comédies musicales dont le Vol rose du flamand, en 1964, et Les Girls, en 1969, première revue féministe qui connaîtra un franc succès. La sortie de son disque Le monde aime mieux Mireille Mathieu la propulse à l'avant-scène des humoristes québécois.

On la considère généralement comme la première femme, après La Bolduc, à être reconnue comme chansonnière. Elle est également une des premières humoristes québécoises. Parmi ses chansons, notons Je ferai un jardin, L'amante et l'épouse, Deux vieilles, La vie d'factrie, L'homme de ma vie.

Source: http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/biographies/51.html